EP04 Comment les secours nous géolocalisent en cas d’urgence

Comment les secours nous géolocalisent en cas d’urgence?

EP04 - Comment les secours nous géolocalisent en cas d’urgence?
EP04 – Comment les secours nous géolocalisent en cas d’urgence?

Musique Intro

Bonjour et bienvenue dans le podcast Santé et Sécurité.

Aujourd’hui je voudrais qu’on parle de notre géolocalisation en cas d’urgence.

J’ai eu envie de vous faire cette petite chronique, suite à un rappel à l’ordre si on peut dire, du Ministère de la Santé envers le SAMU, quant à l’utilisation de l’AML : la localisation mobile avancée en français. Oui je ne vous ferai pas l’affront de vous le dire en anglais, tellement mon accent est mauvais !

Bref, l’occasion était parfaite pour faire un point sur notre géolocalisation par les services de secours en cas d’urgence.

Musique transition

En février 2022, une instruction du Ministère des solidarités et de la santé via la DGOS – la Direction générale de l’offre de soins, rappelait aux ARS que la mise en oeuvre de la géolocalisation des appels via l’AML était une obligation réglementaire depuis décembre 2020.  Et par ailleurs, cette instruction  impose aux SAMU et à leur centre de réception et de régulation des appels 15,  de mettre en oeuvre de l’AML avant le 31 décembre 2022 pour les appels allant vers le numéro 15.

Musique transition

C’est en 2018 que l’Union européenne a demandé à tous les États membres, via une directive, de mettre en oeuvre l’AML sur les appels 112, avec comme deadline le 21 décembre 2020.

En août 2019, un randonneur français fait une mauvaise chute en Italie. Il appelle les secours. Mais ceux-ci n’arriveront pas à le retrouver avant plusieurs jours. Malheureusement, ce sera trop tard pour la.

Cette histoire avait ému, et a fait accélérer la mise en place de l’AML au sein des services de secours, et notamment en France.

Une première mise en service expérimentale est donc lancée en novembre 2019 dans les départements du Nord, du Morbihan, du Var et des Alpes-Maritimes par le ministère de l’Intérieur. Donc sur les numéro 18 et 112.

Quelques mois plus tard, en Avril 2020, cette première expérimentation étant concluante,  on en lance une seconde sur l’ensemble du territoire sur les numéro 112 et 18.

Puis en Octobre 2020, celle-ci est étendue aux numéro 15, 114 et 196. Le 196 étant le numéro des secours maritime).

Oui je sais ça fait beaucoup de numéros d’urgence tout ça! Il faudra peut-être que je fasse un épisode sur ce sujet d’ailleurs !

Musique transition

Qu’est ce que l’AML?

Le système AML, donc localisation mobile avancée,  a été développé en 2014 au Royaume-Uni.

Il s’agit d’un système de géolocalisation d’urgence sur tous les smartphone (Android, comme IOs).

Lorsque vous appelez les secours, votre smartphone envoie immédiatement, soit par protocole SMS, soit par protocole HTTPS, vos données précises de localisation à l’opérateur.

Entendons-nous bien, il ne s’agit pas d’une application, mais bien d’un protocole qui est intégré à tous les smartphones. 

Aucune action de la part de l’utilisateur n’est donc requise. 

Tout cela se fait automatiquement lorsque vous composez un numéro d’urgence.

La précision est d’une dizaine de mètres. 

Elle permet donc aux services de secours de vous envoyer des équipes en cas de problème. Par exemple, vous venez d’appeler les secours, puis soudain votre téléphone se coupe faute de batterie. 

Ou, la confusion liée à un malaise, qui vous empêcherait de donner votre adresse précise. On pourrait aussi penser à un enfant à qui on a appris à faire le 112, mais qui ne serait pas encore capable de donner son adresse.

Alors attention, cette géolocalisation ne règle pas tous les problèmes. Notamment en zone urbaine quand on a beaucoup d’immeubles ou de bâtiments. Car même si la précision est d’une dizaine de mètres, dans ce rayon il peut y avoir plusieurs bâtiments, et l’AML n’indique donc pas dans lequel vous êtes ni à quel étage vous vous trouvez…  Il faut donc que nous ayons conscience des limites de la géolocalisation.

Musique de transition.

Les services de secours utilisent aussi d’autres solutions pour nous géolocaliser.

En 2015, a été lancé la PFLAU, pour Plateforme de Localisation des Appels d’Urgence.

Cette plateforme permet entre autre de localiser très rapidement les appels provenant des lignes fixes en donnant accès à l’adresse de facturation de la ligne.

Musique de transition

En 2016, des sapeurs pompiers du SDIS56 créent une application : l’application Géoloc18-112. 

Jusqu’alors, les secours utilisaient pour la géolocalisation des téléphones mobiles, principalement le système de triangulation des GSM. Mais la précision était aléatoire avec parfois une précision d’une dizaine de kilomètres.

Pas toujours facile de trouver quelqu’un rapidement en cas d’urgence sur un tel rayon.

L’application GEOLOC 18-112 permet, par le simple envoi d’un SMS sur le smartphone du requérant, de recevoir sa localisation, en fonction du niveau de couverture du réseau GSM, à la fois par les coordonnées géographiques (latitude, longitude) et par l’adresse quand celle-ci est reconnue, grâce au GPS du smartphone et grâce aux données AML.

Cette application, ne nécessite pas de téléchargement puisqu’elle s’ouvre à partir du navigateur internet. Sa précision est d’une dizaine de mètres.

L’application Geoloc 18-112 est aujourd’hui déployée dans la majorité des services de secours français.

Musique de transition

A l’heure où j’enregistre cet épisode, on apprend qu’une nouvelle technologie est cours d’intégration sur le service de Geoloc18-112 : c’est l’application What3Words.

Cette technologie va permettre d’identifier une adresse en 3 mots.

Il s’agit d’une application smartphone donc, qui attribue à chaque carré d’une cartographie 3 mots aléatoires du dictionnaire.

Lorsque quelqu’un est témoin ou victime d’un accident, il lui suffit de donner les 3 mots de sa localisation au service de secours. L’opérateur va alors les convertir en une adresse géographique pour localiser le lieu exact de l’intervention.

L’intérêt de cette application est qu’elle fonctionne hors connexion, et elle s’adresse donc aux zones qui peuvent échapper à la couverture mobile comme les plages, les forêts et les endroits en altitude.

Musique de transition

Il existe un autre système de géolocalisation en cas d’urgence. C’est le e-call.

Le Ecall c’est un système qui équipe nos voitures, dans l’Union européenne,  depuis le 31 mars 2018.

Vous vous demandiez à quoi pouvait bien servir le petit bouton rouge avec écrit SOS dessus, sur le plafonnier de votre voiture ? Et bien c’’est ca, c’est  le Ecall.

Lorsque que vous appuyez dessus, vous serez immédiatement mis en contact avec un centre d’appel national. Le Ecall envoie immédiatement au centre d’appel votre localisation, le code VIN du véhicule, qui leur permet d’avoir quelques informations sur votre voiture, le type de carburant du véhicule, et le nombre de places assises du véhicule. Tout cela, leur permet de vous envoyer les secours très rapidement via le 112.

Musique de transition

La révolution avec le ecall n’est pas tant ici. L’intérêt surtout, à mon sens, outre la géolocalisation, c’est que le système peut se déclencher de manière automatique : en cas de choc violent, de déclenchement des airbags ou de retournement du véhicule.

Imaginez. Vous êtes sur une route de campagne, vous perdez le contrôle du véhicule, 

Bruit d’accident de voiture

et vous retrouvez dans le fossé inconscient. Le Ecall s’enclenchera et vous localisera immédiatement. L’opérateur entrera en contact avec vous dans l’habitacle via le système de sonorisation du véhicule. Si vous ne répondez pas, l’opérateur envoie alors les secours immédiatement .

En secours routier, le temps est compté. Vous imaginez donc le temps précieux que ce système fait gagner, versus attendre qu’un témoin tombe sur votre accident et alerte les secours.

Musique de transition

A savoir qu’ en France, la gestion du ECall est déléguée au Syndicat National des Société d’Assistance. Des équipes s’activent 24h/24 7 jours sur 7,  pour répondre aux sollicitations des déclenchements ECall, avec un objectif de réponse de moins de 13 secondes, et un objectif d’envoi des secours de moins de 75 secondes.

Pour être déjà intervenu sur un accident de la circulation dont l’alerte a été donnée via le Ecall, je peux vous dire que cela fonctionne très bien.

Musique de transition

J’en ai terminé avec cette petite chronique sur notre géolocalisation en cas d’urgence.

J’espère que vous en aurez appris un peu plus sur la façon dont les secours peuvent nous localiser en cas d’urgence.

Si c’est le cas n’hésitez pas à mettre des étoiles ou des cœurs sur votre appli de podcast, à partager et à en parler autour de vous! 

Comme d’habitude, je vous mets des liens ressources en description. 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser sur votre appli de podcast, ou sur les réseaux sociaux twitter, instagram ou LinkedIn.

Vous pouvez aussi me contacter via l’adresse mail santesecurite.podcast@gmail.com

Je vous souhaite une belle journée, mais surtout : prenez soin de vous !

Musique Outro

Ressources :

L’AML : https://www.interieur.gouv.fr/Le-ministere/Securite-civile/Documentation-technique/Localisation-des-appels-d-urgence/Experimentation-du-service-Advanced-Mobile-Location-AML-ou-localisation-mobile-avancee

INSTRUCTION N° DGOS/R2/PF5/2022/28 du 4 février 2022 relative à l’accès aux données de géolocalisation Advanced Mobile Location (AML) par les centres de réception et de régulation des appels d’urgencehttps://solidarites-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2022/2022.7.sante.pdf#page=55

L’affaire Simon Gautier : https://www.bfmtv.com/international/secours-geolocalisation-les-questions-qui-se-posent-apres-la-decouverte-du-corps-de-simon-gautier_AV-201908190071.html

INSTRUCTION N°DGOS/R2/2015/184 du 2 juin 2015 relative à la mise en service de la plateforme de localisation des appels d’urgence (PFLAU) : https://www.legifrance.gouv.fr/circulaire/id/39729

Geoloc18-112 prix de l’innovation de l’ENSOSP 2016 : http://crd.ensosp.fr/doc_num.php?explnum_id=18093

Twitter GEOLOC 18-112 : https://twitter.com/geoloc18_112?s=21&t=ZOR2oXZ8ItREvszEJAGFPg

Twitter What3Words : https://twitter.com/what3words?s=21&t=ZOR2oXZ8ItREvszEJAGFPg

Article infoprotection What3Words : https://www.infoprotection.fr/trois-mots-suffisent-desormais-aux-sapeurs-pompiers-pour-localiser-une-victime/

Application What3Words sur IOS : https://apps.apple.com/fr/app/what3words/id657878530

Application What3Words sur Android : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.what3words.android&hl=fr&gl=US

Le Ecall : https://europa.eu/youreurope/citizens/travel/security-and-emergencies/emergency-assistance-vehicles-ecall/index_fr.htm

Le Syndicat National des Sociétés d’Assistance : https://snsa.asso.fr/

1 réflexion sur “Comment les secours nous géolocalisent en cas d’urgence?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *